écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português
Liban
 
Attentat contre un général libanais
Le chaos au Moyen Orient sert les intérêts d’Israël
7 août 2014 | Contrairement à ce qu’affirment les médias traditionnels - qui ont attribué à la Syrie l’attentat du 19 septembre à Beyrouth qui a coûté la vie à Wissam al-Hassan, chef de la section des renseignements des Forces de sécurité intérieure libanaises - la déstabilisation du Liban et l’aggravation des tensions entre Chiites et Sunnites, chrétiens et musulmans, ne profite ni à la Syrie, ni au Hezbollah, mais à Israël.


Gilad Atzmon With Zeinab Assaffar On Al Mayadeen (Video)
5 janvier 2014 | .


Des centaines d’Européens dans les rangs de l’armée israélienne
3 décembre 2013 | L’Observatoire Euro-Mid pour les Droits de l’Homme (Euro-Mid Observer for Human Rights) a révélé que des centaines d’Européens ont volontairement effectué leur service militaire dans les rangs des Forces de Défense Israéliennes (IDF), tandis que des dizaines d’autres ont été recrutés pour participer à des opérations visant à tuer des civils palestiniens, spécialement dans la Bande de Gaza.


Après la Syrie la barbarie des mercenaires d’al-Nosra/ASL se répand au Liban
26 avril 2013 | La télévision libanaise New TV a montré, le 22 avril, un ressortissant syrien, Yasser Moustafa al-Bazzazi, ensanglanté, traîné la corde au cou, dans les rues de Tripoli [Liban].


Une interview vidéo de Jacques-Marie Bourget
Sabra & Chatila, au cœur du massacre
6 novembre 2012 | .


Une analyse de Pierre Khalaf
Comment l’opposition libanaise instrumentalise un attentat
22 octobre 2012 | Comme il le fait depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, en 2005, le 14-Mars [l’opposition] a encore une fois utilisé, dimanche, un attentat non revendiqué pour tenter d’atteindre son objectif obsessionnel, qui consiste à reprendre le pouvoir au Liban, même au prix d’une grave discorde.


Une analyse de Ghaleb Kandil
L’exploit du drone de la Résistance libanaise
15 octobre 2012 | Le visage hideux de la pratique politique et médiatique libanaise, appelée « le jeu » par ceux qui s’y adonnent, alors qu’elle exprime une décadence de la morale et des critères patriotiques, a resurgi avec force. Cette pratique s’est illustrée par la polémique provoquée par la coalition du 14-Mars, en réaction au discours du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, qui a révélé que le drone qui a survolé l’espace aérien israélien appartient à la Résistance libanaise.


Sabra & Chatila, au cœur du massacre
Jacques-Marie Bourget et Marc Simon racontent le génocide de Sabra et Chatila, oublié des médias
1er octobre 2012 | « A l’époque, personne ne se battait pour éditer ce genre de livres. » Quel éditeur aurait bien voulu mettre sur papier les mots et les images poignantes du génocide des camps de Sabra et Chatila ?


Par Silvia Cattori
La déstabilisation de la Syrie et du Liban pour atteindre l’Iran
29 août 2012 | Cet entretien réalisé en 2007 demeure d’actualité. Le journaliste allemand Jürgen Cain Külbel y révélait les difficultés auxquelles peut se heurter un journaliste honnête dans ses investigations et certaines pratiques utilisées par les divers pouvoirs, en soulignant la façon dont Israël et les États-Unis, en collusion avec des journalistes à leurs ordres, étaient déjà à la manœuvre pour pousser la soi-disant « communauté internationale » à affaiblir le gouvernement de Bachar el-Assad.


Une analyse de Pierre Khalaf
Dans sa décadence, le haririsme s’en prend à l’armé et au grand mufti de la République
5 septembre 2011 | La campagne politique et médiatique féroce qu’a lancée le Courant du Futur de Saad Hariri contre l’Armée libanaise et le grand mufti sunnite de la République, illustre la décadence politique d’un mouvement qui a dirigé le Liban pendant 20 ans après la fin de la guerre civile et la conclusion de l’accord de Taef.


Un article de Ramzy Baroud
La Turquie : Une nouvelle carte face à Israël ?
6 décembre 2010 | Le moment de la visite de deux jours du Premier ministre turc au Liban ne pouvait être plus judicieux. Les ennemis du Liban ont battu plus fort que jamais le rappel des troupes pour la guerre. Tous les plans malintentionnés qui se sont tramés à la suite de l’assassinat de l’ancien Premier ministre du Liban, Rafik Hariri, sont prêts à converger sur un seul et redoutable objectif : déstabiliser et affaiblir le Liban, désarmer le Hezbollah et permettre le retour, incontesté, d’Israël qui mettra à sac ce minuscule pays comme il l’a fait sauvagement en 1982.


Entretien avec Jürgen Cain Külbel
Le journaliste d’investigation face aux manipulations des services secrets
30 juillet 2007 | Jürgen Cain Külbel, met en évidence, dans l’entretien accordé à Silvia Cattori, les difficultés auxquelles peut se heurter un journaliste d’investigation. Son témoignage révèle certaines pratiques utilisées par les divers pouvoirs que dérangent les enquêtes citoyennes remettant en question des « vérités » officielles.


Silvia Cattori
Attentat contre Rafic Hariri : Une enquête biaisée ?
15 septembre 2006 | Ancien enquêteur criminel de RDA, devenu journaliste après la réunification allemande, Jürgen Cain Külbel est l’auteur d’une contre-enquête décapante sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. Dans cet entretien, il revient sur le rôle politique de la Commission de l’ONU et sur la piste inexploitée de la responsabilité israélienne.


« Nous croyons en nos droits »
15 juillet 2006 | Ils sont fiers de leur université. Ils frissonnent de rêves et de désir de s’ouvrir au monde. Ils arrivent ici chaque matin après avoir vaincu bien des obstacles : attentes humiliantes en ces lieux de soumission que sont les « check-points » militaires, longues marches à travers monts et vallées. Ils se sentent, à l’intérieur de leur campus, comme dans une sorte de paradis, en sursis. Ils rient, plaisantent, s’oublient. Leurs regards sont francs, leurs paroles sont empreintes de gravité et d’émotion. Ils vous enseignent que nul être ne peut se laisser humilier sans se rebeller et que nul Etat ne peut échapper au jugement de l’histoire.


Axis for Peace 2005
La « guerre contre le terrorisme » est une guerre contre les peuples
16 mars 2006 | Quelles sont les sources et les inspirations de la « guerre au terrorisme » mise en place par Washington ? A-t-elle commencé en 2001 après les attentats du 11 septembre ou bien était-elle en germe auparavant ? Pour le politologue libanais Youssef Aschkar, la politique menée actuellement par les États-Unis au Proche-Orient n’est que l’application à plus grande échelle de ce qu’Israël pratique en Palestine depuis les années 90 : une guerre menée contre les peuples, déstructurant les sociétés pour mieux dominer ou éliminer des populations. Répondant aux questions de Silvia Cattori, M. Aschkar nous livre son point de vue sur le développement de cette stratégie, sur la menace immédiate qu’elle fait peser sur le Liban, la Syrie et l’Iran.


Axis for Peace 2005
Salim el Hoss : « L’Amérique est démocratique à l’intérieur et despotique à l’extérieur »
4 janvier 2006 | Dans un entretien accordé à Silvia Cattori l’ancien Premier ministre libanais Salim el Hoss partage son inquiètude face au plan israélo-états-unien de « remodelage du grand Moyen-Orient », c’est-à-dire de yougoslavisation de la région. Selon lui, la faiblesse des régimes arabes en fait des proies faciles pour une Amérique qui, bien que démocratique à l’intérieur, impose un despotisme dans le reste du monde.