écrits politiques

Français    English    Italiano    Español    Deutsch    عربي    русский    Português

Gilad Atzmon interviewé par la BBC
"Je suis curieux de savoir comment vous définissez l’antisémitisme" (Vidéo)

"Êtes-vous antisémite ?". C’est avec cette première question, somme toute "banale", que démarre l’interview de Gilad Atzmon.


26 février 2014 | - : Israël Lobbies Palestine Antisémitisme

Gilad Atzmon répond à la BBC

Gilad Atzmon -une des voix forte en défense des droits des Palestiniens - est systématiquement combattu et censuré par des « activistes pro palestiniens » qui servent en définitive davantage les acquis de l’occupant israélien.

En Suisse, par exemple, chaque fois que des militants ont voulu inviter l’Israélien Gilad Atzmon, l’Israélien Gabriel Ash (membre du Comité Urgence Palestine-Genève et de l’IJAN (International Jewish Anti-zionist Network) tout comme Caroline Finkelstein, se sont opposés à sa venue sous le prétexte qu’il serait antisémite, etc....

Ainsi, le 9 février 2012, Caroline Finkelstein écrivait aux membres du Comité Urgence Palestine-Vaud en ces termes : «  Nous ne sommes pas officiellement membre du CUP-Lausanne mais nous aimons bien collaborer avec vous tous. Nous aimerions attirer votre attention sur la polémique qui existe en ce qui concerne Gilad Atzmon. Nous nous permettons de vous conseiller de bien vous renseigner sur le personnage avant de le faire venir. IJAN (International Jewish Anti-zionist Network – Réseau international juif antisioniste, dont nous sommes membres) et UJFP (Union Juive Française pour la Paix) rejettent les arguments de Gilad Atzmon. Nous personnellement n’assisterions à aucune conférence avec Atzmon ».

Silvia Cattori


Né en Israël, Gilad Atzmon reçoit une éducation juive laïque. Il effectue son service militaire à l’époque de la guerre du Liban (1982), et cet événement le rend extrêmement sceptique en ce qui concerne tant le sionisme que la politique israélienne. Dix ans plus tard, il quitte son pays natal, avec un aller simple. Il dit ne pas vouloir y retourner jusqu’au jour où ce pays redeviendra ce qu’il était : la Palestine. Au Royaume-Uni, où il s’installe il étudie la philosophie puis oriente sa carrière vers la musique de jazz .